Biographie

Alain Agnello

Né en 1968, à Casablanca (Maroc) de parents français.

En 1973, déménagement à Béziers (Languedoc, France). En 1988, rencontre avec le modelage et la sculpture, notamment par l’intermédiaire de Daniel MERLIN, sculpteur qui le forme dans son atelier à la technique sur argile, bois et marbre.

En 1992, emploi au sein d’une association de reproduction d’œuvres d’art en musées, où il se perfectionne dans le travail du moulage et de la patine.

En 1996, quitte le Languedoc pour Paris, où il crée un atelier-galerie, avec animation de stages pour adultes et enfants, centrés sur le développement de la créativité et de l’expression à travers l’argile.

En 1999, voyage aux îles Marquises (Polynésie Française): découverte de l’art maori et de la vie sur les îles du Pacifique, notamment Fatu Hiva et Hiva Oa, où est créé un atelier-galerie en collaboration avec les sculpteurs locaux.

En 2000, retour dans le Sud-Ouest de la France (Lot): les très belles forêts de châtaigniers, chênes, hêtres, merisiers…axent alors son travail préférentiellement sur les troncs et les racines bruts; expositions à Carennac et animations de stages de sculpture.

En 2007, expérience nomade vers l’Atlas marocain: voyage avec sa compagne et sa fille âgée de 5ans,  à bord d’un fourgon aménagé…une des plus petites maisons mais avec le plus grand jardin du monde…L’atelier est fait de ciel et de vent…et n’a pas l’électricité bien sûr…

En 2009, installation dans les Hauts Cantons de l’Hérault (Languedoc-Roussillon, France), à St Etienne d’Albagnan, en yourte au cœur de la forêt, dans une recherche d’authenticité et de simplicité. En 2014, création d’un lieu artistico’culturel dans l’ancienne gare du village en compagnie du collectif Hall de gare.

Alain et Cathy

 

 

« La Nature est ma plus grande source d’inspiration…A l’origine de mes créations, il y a de longs moments passés sur les chemins campagnards et les sentiers forestiers…à promener le regard et chercher la rencontre…à oublier les concepts et les préjugés pour mieux voir et  ressentir…

Mon approche consiste bien souvent à mettre en valeur le lent travail commencé par la Nature…Mes sculptures sont ainsi les témoins de la rencontre entre l’Imaginaire et le vécu de la Matière.

Le voyage me permet de m’alléger, de me surprendre, de me trouver…d’aiguiser mon œil, qui ne voit plus lorsqu’il voit trop souvent…d’élargir mon esprit aussi en le confrontant à d’autres façons de comprendre et d’exprimer le monde…»

Alain

 

                     « Il n’y a pas de recette pour embellir la nature. Il ne s’agit que de voir. » Auguste Rodin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*